Quelles solutions à la hausse continue de la facture publique pétrolière : (...)

Télécharger

RESUME

La présente étude s’intéresse à l’impact d’une éventuelle levée des subventions en gaz et en électricité sur les dépenses des ménages sénégalais. La méthodologie adoptée repose sur une analyse microéconomique basée sur l’estimation de fonctions de demande utilisant les données issues de l’Enquête de Suivi de la Pauvreté au Sénégal (ESPS 2005). Les résultats préconisent un retrait des appuis à la consommation de gaz sur l’ensemble du territoire national, quoique leur maintien serait bénéfique dans un cadre purement écologique. Pour ce qui est de l’électricité, l’étude propose une révision du système de tarification actuel de la SENELEC en tranches progressives afin de mieux cibler les couches défavorisées de la population. L’application de la vérité des prix est une mesure envisageable, vues les faibles parts des dépenses en gaz et électricité dans le budget des ménages. Il est recommandé une réallocation du montant de la subvention vers des projets rémunérateurs dans le cadre de l’intégration complète des couches défavorisées au processus de développement.

JEL Classification : H25, D11, C14, E17

Mots clés : Subventions, Ménages, courbes d’Engel, modèles semi-paramétriques.

Télécharger